Le rôle du liquide synovial dans le fonctionnement des articulations

Cette page à pour but de définir le liquide synovial et son rôle, de décrire et d'expliquer son comportement non-newtonien.

 

 

LE LIQUIDE SYNOVIAL est jaune citrin, clair, limpide et fortement visqueux. Il est présent dans les 187 articulations synoviales de notre corps, de l'ordre de quelques gouttes seulement, même sur les grosses articulations.

 

 

 

 

 

 

 

Dans un premier temps nous allons étudier les composants du liquide synovial et leurs rôles. Le liquide synovial est composé d'eau, de sels minéraux, de protéines de l'ordre de 13 mg/l, d'acide hyaluronique et de petites molécules comme le glucose, de l'acide urique et de la bilirubine (un pigment jaune). Son rôle est de réduire la friction entre deux os en lubrifiant l'articulation, mais aussi d'absorber les chocs, de fournir de l'oxygène et des nutriments au cartilage. Et, enfin, d'éliminer les produits métaboliques provenant du cartilage comme le gaz carbonique.

En quoi le liquide synovial est-il non-newtonien ? Le liquide synovial devient plus visqueux, voire gélatineux lorsque l'articulation synoviale est immobilisée suffisamment longtemps. Mais sa viscosité diminue lorsqu'on augmente le mouvement. C'est un fluide rhéofluidifiant. Comment cela se fait-il ? Le liquide synovial est en partie composé d'acide hyaluronique. C'est ce dernier qui lui confère son pouvoir lubrifiant en lui apportant l'élasticité et la viscosité. L'acide hyaluronique est constitué de très grosses molécules (ou macromolécules) glucidiques non fixées à une protéine et réparties parmi les tissus conjonctifs. L'acide hyaluronique est de forme linéaire. Ainsi toutes les conditions sont réunies pour en faire un fluide rhéofluidifiant:  explication du phénomène rhéofluidifiant à l'échelle moléculaire.


C'est d'ailleurs l'absence d'acide hyaluronique qui cause indirectement l'arthrose

 

 

 

Découvrez les propriétés du déplacement des gastéropodes

 

 

SOURCES :